Potager bio : les règles de base

Vous avez l’intention de créer un potager à la maison, mais vous ne savez pas comment débuter ? Pour commencer, faire le choix d’un potager 100% bio c’est le meilleur service que vous puissiez rendre à la nature. Bien que la création d’un tel jardin soit assez simple, vous devrez tout de même respecter quelques règles dont nous parlerons ici.  

Réussir la création d’un potager bio  

La terre est une valeur sûre dont vous pouvez profiter des fruits si vous le souhaitez. En effet, en créant un potager bio, vous pourrez consommer des aliments frais et parfaitement naturels. De plus, en optant pour un potager bio, vous contribuez à la préservation de l’environnement. Cependant, voici quelques formalités qui constituent les règles de base pour la création d’un jardin bio :  

Lire également : Entretenir sa pelouse sans engrais, c'est possible

  • l’emplacement de votre potager : pour obtenir de bons fruits et légumes, votre potager doit se trouver à un endroit qui reçoit suffisamment de soleil, mais qui n’est pas exposé au vent. Il faudra donc éviter tout emplacement recouvert d’ombre durant les journées. Cette première disposition permettra à vos aliments d’atteindre sereinement leur maturité. Aussi, vérifiez le type et la nature du sol si vous souhaitez installer votre potager en pleine terre. Le fait est que certains légumes ne grandissent pas sur les terres sableuses par exemple. De même, pensez à créer votre potager près d’un point d’eau puisque les plantes en demandent beaucoup lors de la croissance.  
  • le choix des aliments à planter : une fois que vous avez trouvé l’emplacement idéal pour votre potager, vous devez décider des semences à faire. Toutefois, ne vous inquiétez pas si vous vivez dans une zone du pays qui n’est pas souvent ensoleillée. Il existe des plantes qui répondent à des critères de potager non exposé au soleil. Demandez simplement conseil à un professionnel de jardinage qui vous orientera dans votre choix. Par ailleurs, il est conseillé de commencer avec des plants, cela vous facilitera la tâche. Dans le même sillage, tâchez d’associer vos légumes pour limiter les attaques des petites bêtes. Vous pouvez mettre fenouil et salade ensemble, pour éviter les limaces, œillet d’Inde et tomates pour éviter les pucerons. En vous renseignant, vous découvrirez d’autres assemblages à réaliser pour éviter les petites bêtes indésirables.  
  • la variété des cultures : après les premières récoltes, pensez à varier votre culture. Les plantes ont besoin de différents minéraux pour se nourrir et ceux-ci ne se renouvellent pas automatiquement. Le fait de roter les cultures est également bénéfique dans le combat contre les bestioles. Ce phénomène permet aussi de limiter les maladies sur une même plante et bouleverse le cycle de l’infection.   
  • l’entretien général : une autre règle de base d’un potager bio c’est la régularité de l’entretien. Vous devez constamment procéder au désherbage, binage et arrosage de ce dernier. Concernant l’arrosage, il est recommandé de le faire le soir pendant l’été et le matin pendant l’automne et le printemps. Lorsque vous arrosez les plantes, évitez autant que faire se peut les feuilles et insistez plutôt sur les racines. En outre, pensez à nourrir vos plantes pendant leur croissance en utilisant des engrais naturels.